Le renard qui mangeait des cacahouètes offre un voyage initiatique autour des thèmes du deuil, des rituels et de l’amour.

Où démarre l’histoire ?

Sarah mène une existence bien organisée, avec son mari et son fils. Un vendredi, elle perd ce qui compte le plus pour elle. Elle veut tenir le coup, c’est ce qu’elle fait de mieux, mais une succession de rencontres va en décider autrement.

David a pour seul ami le rhum qui lui fait oublier la solitude et lui rappelle qu’il ne vaut rien. Un mardi, sa thérapeute lui fait faux bond. C’est le moment de plonger une bonne fois pour toutes.

Malgré leur souffrance, ou grâce à elle, Sarah et David vont se mettre en route, chacun à sa manière, et recevoir le soutien dont ils ont besoin pour rencontrer la mort et découvrir la vie.

 Et l’amour.

Comment se procurer le livre ?

Qu’en disent les lecteurs ?

Je viens de terminer la lecture du Renard. Waouw ! J’en suis encore bouleversé. Ta plume est un véritable éveilleur de sens. J’ai vécu les aventures et voyages intérieurs de tes personnages avec la sensation du palpable. Merci pour ce cadeau. Et surtout bravo. Le découpage m’a bluffé. Très cinématographique, je trouve.

Et voilà, j’ai terminé. C’est rare lorsque je rentre si vite dans un roman et que je le termine. Ce qui me plait, c’est d’avoir lu et entendu à l’intérieur de moi « tu es vivante ». Cela m’a fait beaucoup de bien de le lire !!

J’ai lu « Le renard » pratiquement d’une traite (ça faisait un moment que ça ne m’étais plus arrivé) et je l’ai bien apprécié. J’ai trouvé ton livre touchant et passionnant.

Jolie complémentarité du jeu de miroir entre la joie et la tristesse, le blanc et le noir, la force et la faiblesse, le lointain et le proche, la religion et le chamanisme, la légèreté et la profondeur, la mort et la vie, …
C’est très bien mené et on est emmené jusqu’au bout du livre avec impatience et beaucoup d’émotions.

On dit qu’on  reconnait un bon livre lorsqu’on est triste de le terminer… Et ce fut le cas avec Le Renard.  Je me suis fort attachée à tes personnages. J’aime l’alternance des chapitres, cela donne du  rythme au livre et donne envie de continuer à le lire. C’est un  livre sur le développement personnel, la force de vie, l’importance du lien aux autres, l’introspection, la « résurrection » (mais pas au sens  biblique évidemment!:-)).  Enfin ce livre me fait croire en la vie, en notre capacité à s’en sortir, quelles que soient les épreuves.

J’ai terminé « Le Renard » hier soir, sincèrement je l’ai adoré ! Merci d’avoir partagé tes expériences de voyages, tes rencontres, au travers de ce récit qui m’a beaucoup touchée. Un roman qui fait du bien. …

Je souhaite vous dire que j’ai « plongé » immédiatement dans votre littérature et que j’ai bien du mal à m’en défaire. C’est non seulement passionnant mais très bien écrit. Le fait de passer d’une histoire à l’autre sans transition est passionnant sur la symbolique de la reconstruction de soi. Félicitations pour tout ce travail sur la pleine conscience de soi.

 

Partagez avec qui vous voulez ...